On the way! Islande – Jour 1 Le cercle d’Or 

L’Islande fait partie de ces pays dont on rêve secrètement  de visiter . Le fantasme d’une île surprenante où les différents éléments, le feu, la glace, se côtoient et où l’Homme essaye tant bien que mal de trouver sa place.
On y pense à ce voyage en Islande, sans vraiment se renseigner et  on se dit  que de toute façon c’est trop loin et c’est trop cher. Ce qui est faux en réalité.
De nombreuses compagnies aériennes desservent l’aéroport de Reykjavik en 3h30 de vol depuis Paris. Et les prix sont de plus en plus abordables!
Il suffira que ma Couz’ (l’aventurière de ma famille) me fasse à nouveau rêver pour que je me décide de partir avec elle 7 jours en road trip. Pas question pour nous de faire le tour  en si peu de jours. On a donc décider pour ce 1er voyage (car c’est sure on y retournera), de se consacrer exclusivement au Sud de l’île.

Arrivées le dimanche soir assez tard, nous passons notre première nuit non loin de l’aéroport, dans une petite Guesthouse propre et confortable, avec un rapport qualité prix très intéressant pour deux personnes.

Après une douche chaude et odorante (hmm la bonne odeur du soufre) et un petit dej’ avalé en vitesse le lendemain, on reprend le chemin de l’aéroport pour récupérer notre voiture.
Hormis le billet d’avion, la deuxième  partie importante du budget : la voiture. Il existe beaucoup d’agence de location, pour toutes les bourses et  pour tous les types de véhicules. Il ne faut pas hésiter à comparer, surtout au niveau des assurances qu’elles proposent!
Nous avons choisi l’agence « SadCars »! Elle propose des voitures d’occasions et des prix très bas. Bon, par contre il ne faut pas s’attendre à avoir une voiture qui sent encore le neuf à l’intérieur! En revanche vous aurez une voiture avec quelques « pètes » un peu partout, des portières qui ne ferment pas très bien, ou encore comme nous, une radio et quelques voyants qui ne fonctionnent pas ! mais elle a fait le principal durant 7 jours : rouler sans tomber en panne. Et c’est tout ce qu’on demandait!

En Islande c’est simple, il existe qu’une seule route principale. Et elle fait le tour de l’île !

Il existe différentes routes secondaires (plus ou moins stabilisées, c’est à dire goudronnées ou pas) mais on trouve surtout les fameuses routes F, les routes de montagnes, qui permettent de rejoindre les routes « intérieures ». Ces routes accessibles uniquement en 4×4 et ouvrent qu’à partir du mois de juin jusqu’à septembre! Si vous voyagez en dehors de cette période, une simple citadine vous suffira donc !
 
C’est à bord de notre petite voiture surnommée affectueusement « Brunold » par ma couz’ que notre road trip commence.
Après avoir effectué quelques courses au Bonus du coin (supérette pas chère et complète, inratable avec son cochon rose ) , nous prenons la direction du parc National Þingvellir, qui fait partie des 3 principaux spots qui forment le Cercle d’or. C’est l’un des itinéraires les plus touristiques du pays, car facilement accessible depuis la capitale.

Þingvellir

Premier stop sur le site  où  se trouve la faille  Almannagjá, témoin de l’activité sismique très importante sur l’île. La balade à travers le canyon est assez impressionnante.  On continue de marcher jusqu’à la jolie cascade Öxararfoss. Les marais et ses oiseaux, canards et oies complètent ce paysage assez colorés.
Outre la particularité géologique du parc, on y trouve aussi un intérêt historique.
 Þingvellir est le site le plus important pour toute l’histoire de la Nation islandaise, car c’est là que ce sont tenues toutes les sessions de l’Althing, le Parlement Islandais,
Je l’ai su après, mais le site de  Þingvellir a servi de lieu de tournage pour la série Game of Thrones (#TeamJonSnow).

Geysir

Tout au long de la route jusqu’au site Geysir, des paysages magnifiques se succèdent.
A la recherche d’un spot pour déjeuner, on finira par avaler nos sandwichs sur le parking visiteur ! il faut dire que l’endroit où se trouve les fameux geysers nous a un peu surpris: un grand parking, un hôtel, un restaurant et des commerces font face à ce site naturel, assez petit et bondé de touristes!
D’après – l’excellent- guide du routard, les islandais réfléchiraient sérieusement à faire payer l’accès au site aujourd’hui gratuit! C’est le moment de profiter.
Le terme « geyser » vient de Geysir, le nom du premier geyser découvert. Aujourd’hui  Geyser est très calme (limite en état « somatique »), contrairement à ses « petits frères » situés à quelques mètres!
Le spectacle est impressionnant. Les 5 – 7mn d’attente entre chaque « explosion » en valent la peine!
Un petit conseil : on évite de se mettre dans le sens du vent, histoire de ne pas  se prendre les fumerolles et l’eau dans la figure!
 

 Gullfoss

On reprends la route direction Gullfoss. Cette chute d’eau d’une force impressionnante a failli disparaître à cause d’un barrage! Finalement grâce au courage et la ténacité de la fille du propriétaire du terrain où se trouve la chute, le projet n’a pas pu aboutir. Enfin c’est la légende…
Le spectacle est encore plus beau lorsque les rayons du soleil et les gouttelettes d’eau forment un arc en ciel.
Le lieu se prête aux ballades le long du canyon.
Le  paysage tout autour nous fait penser à l’une des trilogies que ma couz’  et moi apprécions toutes les deux : Le seigneur des Anneaux!

Rjúpnabrekkur

A Selfoss, nous posons nos sacs au chaud dans une petite auberge de jeunesse. Elle offre des chambres confortables, une cuisine commune spacieuse et super bien équipée et même un jacuzzi dans le jardin, qu’on a pas testé malgré l’enthousiasme du mec à l’accueil. Petite mention spéciale pour les douches  à l’italienne en pierre. La classe.
Apres la petite pause wifi on part à la recherche d’un  hotpot, source chaude en pleine nature que j’avais repéré lors de ma préparation du voyage!
Notre carte routière a été très utile sur ce coup parce que la signalétique pour trouver ce fichu coin était quasi inexistante!
Il faut suivre la direction qui indique une école agricole. Si vous voyez des fumerolles c’est que vous êtes sur la bonne voie. La route se termine sur un parking.  Et de là il suffit de suivre le sentier balisé de la rando d’1h environ qui permet de rejoindre ce fameux hotpot!
On sait qu’on touche au graal lorsqu’on aperçoit des cheminements aménagés le long de la rivière. Une plateforme et des auvents en bois permettent de se changer à l’abri du vent.
La rivière est fumante et en moins de deux nous voilà allongées dans cette eau chaude à la température parfaite. Punaise, qu’est ce que c’est agréable !!
Puis arrive le moment qu’on redoutait : sortir de l’eau, retirer son maillot mouillé. En plein air. Dans le froid et le vent.
Autant vous dire que cette nuit là on a dormi comme des bébés (ou presque à cause d’un nez bouché que j’ai trainé tout le long du séjour.. Je m’excuse encore auprès de mon binôme pour ces nuits interminables parfois ahahaha !!)
Jour 2 – le Sud de l’Islande : des cascades en cascade !
A suivre !

3 réflexions sur “On the way! Islande – Jour 1 Le cercle d’Or 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.