Un petit tour au japon – 3ème étape Osaka

Osaka se situe à 35 minutes environ de Kyoto en Shinkansen. Nous y avons passé 2 nuits. Notre confortable Airbnb était situé dans un quartier résidentiel, sans réel intérêt excepté sa proximité avec la gare de ShinOsaka  (encore ce côté pratique qui nous évite de trimballer nos valises dans les transports).

Osaka est une ville aussi moderne que Tokyo, mais l’ambiance y est un peu différente… Pour la petite histoire, au Japon en général on se tient à gauche dans l’escalator (ils roulent à gauche), sauf à Osaka, où on se place à droite comme en France, et ça depuis l’Exposition Universelle de 1970. Pour faciliter les déplacements des étrangers durant cet évènement, ils ont revu leur sens de « circulation » dans les transports. Si ça c’est pas cool ! Par contre ça m’étonnerait que les Tokyoïtes fassent de même pour les JO de 2020 …

Une journée complète donc pour découvrir cette ville, c’est très court, et ça permet tout juste de survoler les principaux centres d’intérêt.  Il y a beaucoup de choses à voir/faire à Osaka. D’entrée, j’avais rayé de la liste Universal Studio (et l’attraction Harry Potter, snif) ainsi que le plus grand aquarium du monde, car la visite de ces endroits nous prendrait trop de temps.. Et puis ça donne une bonne raison de revenir !

Osaka était aussi notre étape un peu gourmande. Les Takoyakis et les Okonomiyakis sont des spécialités d’Osaka. Ces plats ne nous étaient pas inconnus, mais je  les ai en quelque sorte redécouvert au point parfois de m’en brûler la bouche !

Contrairement à Tokyo, les jardins pour le château de Tokyo étaient accessibles le jour de notre visite. Le château est un magnifique bâtiment. Comme la plupart des châteaux au Japon, lui aussi a connu les incendies, et autres dégâts liés à la guerre (surtout la 2nde guerre mondiale). Sa rénovation complète fut achevée en 1997.
Finalement arrivés sur place, nous n’avions plus trop envie de visiter le château qui abrite aussi un musée (ça piétinait déjà pas mal à l’entée..), préférant se balader dans l’immense parc tout autour.

Japon raissa.fr-141Japon raissa.fr-142 Japon raissa.fr-161

Le quartier d’Umeda est situé au nord de la ville. Gratte ciel, super gare, centres commerciaux, bref, quartier très animé ! Une petite envie de grande roue ? Pas de soucis, il y en a une sur le toit d’un centre commercial, tout en rouge, inratable !
Mais l’intérêt principal de ce quartier pour moi est l’Umeda Sky Bulding et son observatoire situé au dernier étage avec une vue à 360° d’Osaka.
Alors, dans notre guide, j’avais lu qu’il y avait un « jardin flottant ». Je m’attendais à un truc « ouaw ». Mais en fait leur « jardin » n’est autre que la plateforme extérieure de l’observatoire… Heuu, mouais. Par contre le soir, cette plateforme s’illumine, le (la?) « lumi sky walk » avec la voie lactée incrustée au sol. Nous ne sommes pas restés jusqu’au soir pour voir tout ça, mais parait que c’est pas mal.

Japon raissa.fr-152 Japon raissa.fr-150 Japon raissa.fr-148 Japon raissa.fr-147

Direction ensuite le fameux quartier Namba. C’est l’un des quartiers les plus animés d’Osaka, mais avec une ambiance très différente d’Umeda. C’est un quartier également très fréquenté par les touristes. Ca grouille de partout, très bruyant et très coloré. On avait décidé de déjeuner dans le quartier, mais après avoir cherché en vain le restaurant conseillé par une blogueuse (restaurant finalement fermé), on a atterri dans une petite échoppe où j’ai dévoré un énorme plat d’Okonomiyaki.

Japon raissa.fr-153

Pour la digestion rien de mieux qu’une salle d’arcade. Le quartier regorge également de Pachinko (l’endroit idéal si vous voulez finir sourd ah ah ah ). Des immeubles dédiés aux jeux vidéos, d’UFO Catcher, etc…et on y trouve même parfois des karaokés. En pleine journée, ces salles sont bondées. On a même vu certains joueurs faire la queue pour accéder à certaines machines ! Hallucinant.
Un petit tour à la salle NAMCO (et son « musée » Tekken), et au Club Sega pour quelques parties de jeux de combat et autres courses de voiture pour mon acolyte.

Japon raissa.fr-145

On rejoint ensuite tranquillement Dotonbori pour terminer cette journée intense de marche à travers la ville. Coucher de soleil sur le canal, on attend patiemment  l’illumination des néons publicitaires, et surtout du « Running Man » de Glico (un des symboles du quartier).
La nuit tombée, le canal s’anime réellement, avec ses restaurants, bars et clubs à n’en plus finir. Les terrasses sont bondées et la foule très présente.
On a du mal à choisir où dîner pour notre dernière nuit à Osaka, il y a tellement de choix! On se laisse finalement convaincre par un restaurant de Takoyaki. Inutile de dire qu’elles étaient vraiment délicieuse. Une journée qui s’achève la langue en feu mais le sourire sur le visage.

Japon raissa.fr-156 Japon raissa.fr-154

Japon raissa.fr-162

Après Osaka nous sommes retournés à Tokyo pour la fin de notre voyage (voir ma première note sur Tokyo).

Mon avis sur Osaka? elle est pour moi la petite soeur rebelle de Tokyo, moins stricte, plus folle, où les gens parlent vite et se mettent à droite dans les escalators ;)

Dans mon prochain post, j’aborderai mes bons plans et astuces pour préparer votre voyage au Japon !
Mata ne ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *