On the way ! Islande – Jour 4 Vatnajökull et Jökulsárlón

Réveil sous la tempête! un vent de dingue. Durant la nuit on a eu droit à quelques frayeurs mais notre tente à tenue bon!

Petit tour à la supérette à Kirkjubæjarklaustur. Puis petite balade aux alentours où on trouve une cascade (encore!) et un lac avec une histoire au sujet de nonnes et d’un trésor caché au fond du lac.

Avant de reprendre la route circulaire on s’arrête à l’office du tourisme. On apprend que les vents d’hier étaient les prémices d’une tempête. On était passé de justesse avant que la route ne soit fermée mais qu’en revanche qu’une partie de la route qu’on avait l’intention de prendre dans la journée était inaccessible. On allait sûrement devoir renoncer à une partie de notre programme de visite. On nous conseilla de changer nos plans car les tempêtes peuvent durer plusieurs jours. Ca serait ballot de devoir faire un long détour vu le peu de temps qu’il nous restait!

Mais en attendant, vu les dernières infos météo on pouvait se rendre à Vatnajökull. Attention toutefois au sandar. Avec le vent « Brunold » pourrait prendre cher !

Petite note : Skaftafell est le nom de l’ancien parc national qui a fusionné en 2008 avec le parc du Vatnajökull. On retrouve encore dans certains guides le nom de Skaftaffel. On se rassure, on parle bien de la même zone! 

Vatnajökull

C’est un peu pessimistes qu’on roula vers le parc national du Vatnajökull. C’est le plus grand parc National d’Europe depuis 2008. C’est également le lieu qui illustre le mieux toute la puissance de la nature : sous la glace, on retrouve le feu, un volcan, encore en activité !

Nous avions prévu d’y passer une grande partie de la journée.  L’été, il est possible de camper à l’entrée du Parc.

L’accès aux différents sites est encore gratuit. Mais les islandais songeraient sérieusement à faire payer l’entrée du moins aux touristes, un peu comme à Geyzer. Notamment pour financer les travaux d’aménagement et d’entretien des différents sentiers. La nécessité de préserver ces lieux est primordiale. Et malheureusement pas toujours compris par certains d’entre nous…

Le glacier Vatnajökull

C’est le deuxième plus grand glacier d’Europe. Une première pour moi, je n’avais jamais vu de glacier de si près.

Le glacier Vatnajökull est accessible à pied depuis le parking du parc.
Ce glacier ne cesse de reculer depuis les 50 dernières années. Réchauffement climatique en cause, un peu, beaucoup. Il est possible de randonner sur le glacier mais un guide est indispensable! Vous les trouverez facilement à l’entrée du parc et sur internet! Nous n’avons pas testé cette activité, mais ça vaut le coup j’en suis sûre!

Svartifoss

La chute Svartifoss, remarquable avec ses roches particulières, noires, qui forment un orgue. On aurait presque du mal à imaginer que tout ceci à été façonné par la nature.

On continue de se balader et profiter de la vue malgré le vent. Il existe de nombreux sentiers de randonnées. N’hésitez pas à vous renseigner à l’office du Parc.

Au bout d’un moment, fatiguées avec tout ce vent, on décide de retourner à l’accueil du parc où on apprend que la route pour Jökulsárlón sera ouverte quelques heures !!

Ni une ni deux on fonce à bord de Brunold jusqu’à ce site magnifique où des milliers d’icebergs se détachent et font route vers la mer!

Jökulsárlón

La lagune glacière  est impressionnante. Nous n’avons pas eu la chance d’apercevoir les otaries sur la banquise mais il est possible de se balader en bateau ou en kayak pour mieux les observer.

Quelques photos et il est déjà l’heure de retourner dans la voiture.. A cause de la tempête nous avons dû faire demi tour vers Vik.


Je ne vais pas vous raconter cette fin de journée interminable pour trouver où dormir, entre le camping de la ville où nous ne savions pas trop où poser notre tente pour être à l’abri du vent, l’auberge de jeunesse complète, et la réservation last minute dans un Bed & Breakfast certes très confortable mais pas prévu dans notre budget !

Je m’endors bien calée dans le lit en écoutant le vent et la pluie dehors. J’ose à peine imaginer ce qu’aurait été notre nuit au camping de Vík …

3 réflexions sur “On the way ! Islande – Jour 4 Vatnajökull et Jökulsárlón

  1. Rokusan dit :

    Jokulsarlon à été pour moi le plus beau spot de l’Islande. Je n’arrivais plus à partir ! Je trouve que toutes tes photos reflètent très bien ce magnifique pays, même s’il semble que vous ayez eu un temps un peu plus aride que nous.
    Et si ça peut te rassurer, nous aussi on a eu pas mal de galères pour dormir ahah !
    A bientôt :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.