Petit tour en Norvège

Les pays scandinaves m’ont toujours attiré. Bon ok, les tendances déco, Pinterest et la série Viking y sont peut être pour quelque chose ! Mais cette région m’inspire surtout  un sentiment de liberté, des pays si grands et si vides (densité de population très faible). Après la  Suède il y a déjà 3 ans, j’ai voulu découvrir la Norvège et plus précisément la région de Stavanger ainsi que le Lysefjord et son fameux Pulpit Rock.

Le centre de Stavanger est facilement accessible depuis l’aéroport (Sola) via la navette flybussen. Compter environ une dizaine d’euros pour le billet. L’idéal étant d’acheter un billet allez/retour beaucoup moins cher qu’un allez simple!

Pour ma première nuit norvégienne, j’ai posé mon sac à dos dans un charmant Bed and Breakfast. Bien situé, propre, accueil très sympathique et gaufres norvégiennes tous les soirs gratuitement! Le prix de la nuitée est relativement intéressant vu les prix exorbitants pratiqués en Norvège.

04072015-IMG_0499IMG_0204IMG_0210IMG_0197IMG_0196IMG_0024IMG_0023IMG_0029IMG_0043

Stavanger est une très petite ville. On peut pratiquement tout visiter à pied. Et sincèrement une journée est amplement suffisante pour tout voir (ou presque). J’ai passé  donc cette première matinée entre pluie et soleil à flâner dans la ville, faire quelques magasins de déco (on ne perd pas ses habitudes..) et quelques courses en vue de mon petit tour en pleine nature.

23052015-IMG_0206

Lunch avalé en vitesse face au port et direction le Pulpit Rock (ou encore Preikestolen)! Pour s’y rendre depuis Stavanger c’est très simple : ferry jusqu’à Tau puis un bus. Compter environ 1h30 de trajet. On trouve une offre combinée ferry+bus sur le net très  intéressante !

04072015-IMG_0534 04072015-IMG_0533

 Il n’existe que « deux » possibilités pour séjourner tout près  du Pulpit.

  1. Le Preikestolen Mountain Lodge:
    Avantage: est situé à 3mn du point de départ de la randonnée. Et le cadre, en pleine nature vraiment magnifique, entre lac et montagne,  Il propose également beaucoup d’activités telles que du canoë, stand up paddle (se renseigner à l’accueil).
    Inconvénient : Le prix l’été et la réservation qui est indispensable! Meme en début de saison, les places partent très vite! La formule auberge est la plus avantageuse si comme moi partager sa chambre avec des inconnus, faire la queue pour la douche et passer un moment agréable dans une grande salle commune ou une petite cuisine tout équipée et conviviale ne vous posent pas problème!
  2. Camper au « bord » du Pulpit!
    Avantage: La réglementation en Norvège est assez laxiste en ce qui concerne le camping sauvage! Et bien sur la vue !
    Inconvénient : Le temps ! Il faut bien vérifier la météo si vous optez pour cette option! La pluie, le vent (et le froid) sont assez fréquents dans le coin!

Arrivée à l’auberge en début d’après-midi, j’ai posé mon sac dans un charmant petit chalet où se trouvait mon dortoir de 4 lits (que je partageais avec 2 autres personnes). J’en ai profité pour visiter les alentours, malgré la petite pluie!

04072015-IMG_0531 04072015-IMG_0552 04072015-IMG_0555 04072015-IMG_0556 22052015-IMG_0056 22052015-IMG_0055

 Lorsqu’on voyage seule, les rencontres sont plus faciles. J’ai eu la chance de rencontrer des gens très sympathiques.

Le soleil se couche très tard sous ces latitudes. Je dine en compagnie d’un groupe d’étudiants français, en road trip depuis Göteborg (en Suède). Bonne rigolade en musique, mais la fatigue se fait ressentir. Au dodo !

L’auberge propose dès 7h30 un petit déjeuner très complet. Il y a même de quoi ce faire un petit sandwich pour un lunch sur le pulpit ;) Assez pratique si comme moi vous oubliez de vous préparer un petit encas, car il n’y a pas de supérette dans le coin.

04072015-IMG_0637

Il est conseillé de partir avant 9h. Avant l’arrivée des bus bondés de touristes. Le Preikestolen est l’un des sites touristiques le plus visité en Norvège! Il faut également vérifier la météo. Le temps change assez vite là haut. Un bon imperméable/ coupe vent, un pull et même si nécessaire une bonne crème seront à prévoir.

IMG_0065

Je suis une randonneuse occasionnelle. Mais je n’ai pas trouvé cette petite rando très difficile! Il suffit d’avoir une bonne paire de chaussure qui tient bien les chevilles et ça ira!

Il faut compter environ 1h30 pour arriver au sommet. Toutefois j’ai pris 2h30 à cause de ma camarade de rando! Elle était en Converse. Mouais. Elle n’arrêtait pas de glisser et surtout de se prendre en photo. Bref! Épisode assez épique…

Tout au long du parcours on découvre des paysages vraiment magnifiques.

IMG_0070 IMG_0075 IMG_0080 IMG_0084 IMG_0090 IMG_0083

Le Preikestolen est une particularité géologique unique au monde. Cette falaise culmine à 600 m au dessus du Lysefjord et se détache visuellement du reste de la montagne.

IMG_0103 IMG_0191 IMG_0174 IMG_0193

Se poser et regarder le fjord. Le vertige ? il se ressent à peine.

IMG_0172 IMG_0128

Sandwich avalé je retrouve mes camarades de la veille pour entamer la descente qui dure 1h à peine, malgré le flux impressionnant de touristes croisés en marche vers le sommet.

IMG_0185

J’aurai aimé passer une 2ème nuit dans cette auberge, mais malheureusement il ne restait plus de lit disponible. Un dernier goûter avec mes camarades puis retour vers Stavanger.

Je profite des derniers rayons de soleil (et des dernières forces qui me restent dans les jambes) pour visiter la vieille ville à Stavanger, petit quartier calme et bien sympathique avec de jolies maisons fleuries. On y trouve également le musée de la conserverie, malheureusement déjà fermé lors de mon passage.

IMG_0214 IMG_0234 IMG_0218 IMG_0238

J’ai passé mes deux dernières nuits au Best Western Havly Hotell,  hôtel très confortable et surtout très abordable grâce à une super promo trouvée sur le site Booking ! Je  valide le petit déjeuné continental qui est assez complet.

Dimanche, grasse matinée quoi qu’un peu perturbée par l’alarme  d’un paquebot (l’hôtel se situant à proximité du port).  En ouvrant les volets j’ai bien cru qu’un immeuble avait poussé durant la nuit ! Deux énormes paquebots amarrés au port, vomissant des centaines de touristes sous la pluie, le temps d’une journée…

Petit dej avalé et K-way sur le dos, direction le Norwegian Petroleum Museum. J’ai adoré ce musée, malgré un thème qui ne me parlait pas plus que ça au début. Mais il est abordé de façon simple avec des explications (en anglais uniquement) pertinentes et interactives ainsi qu’une scénographie agréable. Je l’ai trouvé très ludique avec entre autre un petit film en 3D et la petite attraction proposée en extérieur : une simulation d’évacuation d’urgence d’une plateforme pétrolière. Tout cela en tenue de sécurité d’un technicien pétrolier !

04072015-IMG_0641 04072015-IMG_0704 04072015-IMG_0703 04072015-IMG_0652

Je voulais passer le reste de la  journée au calme et en profiter pour tester un de ces petits cafés que j’ai pu apercevoir lors de mes promenades dans la ville. Callée dans un fauteuil confortable,  sirotant du thé (l’eau chaude étant servie à volonté) j’ai passé l’après-midi à lire un bouquin. Autour de moi les gens discutaient, ou encore jouaient à un des jeux de sociétés proposés gratuitement.

04072015-IMG_0702 04072015-IMG_0669

Le lendemain, j’ai déambulé une dernière fois dans la ville profitant des 1ers rayons de soleil, avant de reprendre la navette pour l’aéroport.

La Norvège est un pays assez cher: hébergement, nourriture, activité. Il faut prévoir un budget conséquent. Toutefois je compte bien y retourner. En groupe et en mode road trip afin de profiter du camping sauvage et m’en prendre à nouveau plein la vue!

04072015-IMG_0616

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *