Un petit tour au Japon – 1ère étape Tokyo

Le Japon. J’en rêve depuis mon adolescence ! Et cette année, l’année de mes 30 ans, je le réalise enfin ! 12 jours pour découvrir ce merveilleux pays. Certains diront que c’est déjà bien, d’autres que c’est insuffisant pour tout voir. Et c’est vrai, c’était court, mais très intense.

Depuis mon retour, tout le monde me demande des photos, des récits de voyage, ce qu’on a mangé, si on a vu ça ou ça, etc… Mais comment dire.. il y a tant de choses à montrer et raconter ! Je vais essayer de condenser nos 12 jours de vadrouille avec 4 articles, dont un article « pratique » (avec mes conseils, bons plans,..)pour tout ceux qui veulent partir ou qui hésitent encore ;)

Ma première note sera donc consacrée à Tokyo où nous avons débuté et terminé notre voyage. Puis nous partirons pour Kyoto (avec un petit tour à Nara) et enfin Osaka.

Tokyo c’est grand. Très grand. Ayant la chance de visiter cette ville  « en 2 étapes », nous avons posé nos valises à l’arrivée à l’Est de Tokyo, dans le quartier d’Asakusa. Ce choix n’est pas anodin car depuis l’aéroport de Narita où nous avons atterri, le train est direct jusqu’à notre hôtel (très pratique après 14h de voyage).

Arrivés trop tôt pour le check-in à l’hôtel, et malgré la fatigue, nous sommes partis à la découverte de notre quartier et du principal centre d’intérêt le temple Senso-Ji. C’est bondé de touristes, de collégiens et d’habitants du quartier. On jette un œil vite fait aux nombreuses échoppes en se laissant porté par la foule.

Japon raissa.fr-5Japon raissa.fr-6Japon raissa.fr-9

Un conseil ? : prendre de la hauteur! L’office du tourisme se trouve juste à côté et est reconnaissable par son architecture décalée avec sa jolie façade en bardage bois. L’accès à sa terrasse est gratuit et offre une vue assez sympathique sur le quartier (c’est également un bon spot pour chopper du wifi gratuitement).  On aperçoit la Tokyo Skytree et la « flamme » couchée (ou la « crotte » comme disent les tokyoïtes) du Siège Asahi. Ah… Asahi qui fait également des sodas, de l’eau et autre boisson bien loin de la bière ! Petite glace au thé matcha avalée, quelques courses au Kombini du coin pour le dîner, on retourne à l’hôtel pour une bonne douche et un repos bien mérité !

Japon raissa.fr-4

Le lendemain direction le parc Ueno. Outre les nombreux musées qu’on y trouve, il y a également un zoo. Prévoir une bonne heure pour y accéder car  l’attente est très longue. On a préféré passer la matinée à se promener et visiter les temples situés dans le parc.

Japon raissa.fr-12Japon raissa.fr-13Japon raissa.fr-14

On poursuit la journée dans le quartier populaire d’Akihabara, le paradis des otakus ! Pas d’objectif précis niveau shopping, mis à part des recharges pour mon lomo’Instant! Ce qui fut une vrai galère! Qui l’eu cru mais les recharges là bas sont presque aussi chères qu’en France et parfois introuvables dans certains magasins !!

Des étages dédiés à l’électronique. Photos, vidéos, informatique, tout, tout! Mais pas que! On y vend aussi parfois des articles de sport (vélos, club de golf) des trucs (utiles et inutiles) pour la maison… Bref le paradis pour petit geek ! On trouve également dans ce quartier beaucoup de centres commerciaux où on peut manger pour pas cher et très bien !

Japon raissa.fr-501

L’après-midi, toujours à pied, on rejoint les berges de la rivière Sumida et direction le stade de Sumo. J’aurai aimé assister en vrai à un combat de Sumotori mais les prix m’ont un peu refroidis. On s’est contenté de les regarder à la TV dans notre chambre à l’hôtel (c’était moins fun c’est sure, mais très marrant avec les commentaires en japonais). Toutefois aux abords du stade, nous avons croisé 3 sumotoris. Ces sportifs sont de véritables stars! D’ailleurs j’ai fait comme les groupies, me suis placée derrière un ruban pour prendre une photo. Pas eu le temps de sortir mon carnet pour un autographe malheureusement…

Le soir, quelques courses au Don Quichotte du coin (encore un magasin sur 4-5 étages où on vend de tout ! Mais vraiment tout!), et apéro sur les berges de la rivière! Des groupes de jeunes profitent également de ce début de soirée en buvant quelques bières. Les japonais sont de vrais consommateurs de bières, ce qui n’est pas vraiment surprenant lorsque l’on voit toutes les marques disponibles à la vente! Et tout le monde boit, homme comme femme! J’ai voulu tester la bière sans alcool, et le résultat est le même: avec ou sans,  je déteste toujours autant le goût !!

Japon raissa.fr-19

Le lendemain direction le palais impérial, situé à proximité de la gare de Tokyo. Cette gare est une pépite architecturale qui se détache des autres buildings aux alentours. On en profite pour changer nos fameux vouchers JR Pass, mais j’en reparlerai dans mon prochain article « pratique ».

Japon raissa.fr-20

Malheureusement le jour de notre visite, les accès aux parcs du palais étaient exceptionnellement fermés. Nous n’avions pas spécialement envie de visiter l’intérieur du château mais juste profiter des jardins. Ça sera pour une prochaine fois donc.

Toujours à pied, on prend la direction de Ginza. C’est le quartier des affaires et des boutiques de luxe. On ne fait que traverser ce quartier sans trop s’y attarder. Trop de gens, et le soleil commençait à réellement taper sur nos pauvres petites têtes !

Japon raissa.fr-22Japon raissa.fr-24 Japon raissa.fr-25

Japon raissa.fr-28

On déjeune des sushis frais sur le marché Tsukiji. Nous sommes arrivés beaucoup trop tard pour la criée du matin , du coup on déambule dans ce marché très coloré et très riche en odeur (hummm le bon poisson!). 

Rincés par cette matinée, le jardin d’Hama-Rikyû tombe à pic pour une petite sieste digestive à l’ombre. L’entrée est payante mais vaut largement le coup car le parc est très agréable avec  ses maisons de thé traditionnelles, ses bassins et ponts en bois,…. Nous avons même croisé un couple de jeune marié qui profitait du beau temps pour leur séance photo.

Japon raissa.fr-29Japon raissa.fr-30 Japon raissa.fr-31 Japon raissa.fr-32 Japon raissa.fr-33Japon raissa.fr-700 Japon raissa.fr-701

La Tokyo Tower ressemble un peu à notre Tour Eiffel, en rouge, et plus grande de 8 m. Sur le chemin on s’arrête au temple Zojo – ji et son sanctuaire dédié aux enfants morts nés. C’est glauque écrit comme ça, mais les statuettes sont décorées avec des moulins à vents de couleurs vives créant une atmosphère apaisante…

Bonne surprise, pas d’attente pour accéder à la Tokyo Tower! Le billet de base permet d’accéder au premier plateau à 150m. Mais pour 600¥ de plus, on peut monter au sommet (250 m). Sensible au vertige s’abstenir… Ou fermer les yeux durant l’ascension! L’ascenseur tout vitré est assez impressionnant! Mais arrivée en haut la vue est tellement magnifique qu’on oublie presque la hauteur ! 
Quelques photos et une pause goûter plus tard, on redescend en passant par la boutique de l’expo One Piece ! Il y a un billet combiné (assez cher cependant) qui permet d’accéder à l’expo et à la tour!

Japon raissa.fr-36 Japon raissa.fr-37

Japon raissa.fr-39

Suivant mon acolyte, on se rend à la tour Mori Tower où d’après le guide on pouvait accéder à une toiture terrasse et profiter d’un autre point de vue. C’est un excellent spot pour des photos de nuit. La tour se trouve dans le quartier de Roppongi (très fréquenté par les expats’ occidentaux). Elle abrite des bureaux et un centre commercial. Et surprise, elle accueillait au dernier étage l’expo Sailor Moon (aaaahhh Joie Joie!). Le billet d’accès au dernier niveau permet également de visiter l’expo et le musée Mori.

Japon raissa.fr-900

Japon raissa.fr-43Japon raissa.fr-41Japon raissa.fr-42

Comme expliqué en début de post, nous avons visité Tokyo en deux étapes : à notre arrivée au Japon et au retour d’Osaka. Une petite boucle en somme.

Pour cette dernière partie nous avons posé nos valises dans un charmant petit airbnb situé entre les quartiers de Shibuya et Shinjuku, à l’ouest de Tokyo. J’ai eu un vrai coup de cœur pour notre quartier, petits commerces, cafés et restaurants animés dès la nuit tombée.

Japon raissa.fr-800

Japon raissa.fr-805

Shinjuku abrite la plus grande gare du Japon en termes de fréquentation. Cette gare est un véritable labyrinthe! Il ne faut surtout pas hésiter à demander son chemin aux nombreux agents de gare, qui même avec un anglais approximatif feront tout pour vous aider.

Notre quartier est situé à quelques kilomètres à pied du fameux parc Yoyogi. Ce parc est très fréquenté lorsqu’il fait beau, par les Tokyoïtes qui pic nic à l’ombre des cerisiers  malheureusement plus en fleur lors de notre séjour. C’est un parc très animé, de la musique, des pistes cyclables dédiées aux enfants (avec possibilité de louer un vélo sur place), des spectacles de rue,… Mais on trouve des coins très reposants notamment au Nord, avec un super grand Dojo (je vous épargne l’épisode  « Raissa suit un Kenshi jusqu’au Dojo en espérant pouvoir y rentrer ni vu ni connu.. ahem….) et de grands espaces boisés, où nous avons pris plaisir de nous arrêter pour prendre un goûter et faire une petite sieste.

Japon raissa.fr-163 Japon raissa.fr-198Japon raissa.fr-165

À partir de Tokyo nous avions prévus 2 journées d’excursion à Nikko et Kamakura, mais malheureusement nous avons préféré annuler cette dernière. Pas à cause du temps où autre mais tout simplement car nous étions crevés: 10 jours de visites avec des réveils assez tôt à cause du décalage horaire, des journées certes magnifiques mais longues! Et puis, après tout nous étions en vacances!.

Nikko se situe à environ 2h de Tokyo en Shinkansen. Cette ville est surtout connue pour ses sanctuaires, temples et jardins de pins magnifiques classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco. On y trouve notamment le sanctuaire  « Nikkō Tōshō-gū » qui abrite une sculpture des singes de la sagesse (les fameux singes 3 petits singes). Depuis la jolie gare de Nikko, un petit bus tout jaune permet de rejoindre les sanctuaires. Mais arrivé sur place et en voyant la foule de touriste attendant le bus, nous avons quelques peu changé nos plans. Le lac Chuzenji et les chutes Kegon sont situés dans le parc National de Nikko à 40mn de bus environ de la gare. Attention, le tarif pour ce bus est spécial (et payable UNIQUEMENT en espèce à la gare!). Pensez à bien vous renseigner avant de préparer cette visite. Ne faites pas comme nous, qui après avoir acheté nos tickets, on s’est retrouvé sans un sous pour acheter nos bentos. Obligé de s’éloigner de la gare (tout en surveillant les horaires de passage du bus) pour trouver un kombini acceptant les cartes étrangères pour payer nos onigiris ! La galère ! 

Après quelques virages en tête d’épingle sur une route en pleine forêt, on arrive au bord du lac Chuzenji. Quelques pédalos sont disponibles pour une petite balade sur le lac. On en profite pour déjeuner au calme et se balader au bord de l’eau (et ramasser quelques bois flottés ! ma grande passion !). On peut également faire le tour du lac en bateau, et il existe de chouettes sentiers de randonnées. Mais attention aux singes  !
La chute principale des chutes Kegon et sa plateforme d’observation sont accessibles à pied à proximité du musée de sciences naturelles.

Cette journée loin de la ville nous a fait un bien fou …!

Japon raissa.fr-183

Japon raissa.fr-168Japon raissa.fr-172 Japon raissa.fr-173 Japon raissa.fr-174 Japon raissa.fr-175 Japon raissa.fr-177Japon raissa.fr-179Japon raissa.fr-181Japon raissa.fr-185
Le lendemain, nous avons profité de notre journée de visite annulée à Kamakura pour faire une vraie et bonne grasse mat’ avant d’attaquer Shibuya!
Shibuya est le temple de la mode, avec ses nombreux centres commerciaux dont le fameux 109. Un immeuble d’au moins 10 étages, dédié à la mode. On y trouve pour tous les styles ou presque !

La statue inratable du chien Hachiko (en l’honneur de ce chien fidèle extraordinaire qui a passé 7 ans de sa vie à attendre chaque jour à la même heure son maître décédé) est le point de rencontre du quartier juste à côté du fameux carrefour de Shibuya. Ca grouille de monde. Et je suis comme une gamine lorsque le petit bonhomme devient vert et qu’il faut traverser sur le passage en diagonale (oui me faut peu pour me divertir). Tout le monde vous le dira, le meilleur spot pour filmer et photographier ce carrefour est le Starbuck.

Japon raissa.fr-192Japon raissa.fr-194 Japon raissa.fr-195

Le centre commercial Tokyu Plaza (dans le quartier d’Harajuku) et sa façade surprenante et décalée cache au dernier étage un Starbuck (encore) et une magnifique terrasse, le spot idéal pour se reposer ! Un énorme coup de coeur ! Le quartier d’Harajuku est aussi le coin des Gothiques et Cosplay qui se rassemblent à l’entrée du parc Yoyogi.

Japon raissa.fr-196 Japon raissa.fr-197

Grâce à un ami installé au Japon, j’ai pu assister à un cours d’Aïkido dans un Dojo! Certes ce n’était pas du karaté, mais c’était tout aussi bien. Voir même très bien! Après tout, se sont des arts martiaux japonais et ils existent pas mal de similitudes. Malheureusement je n’avais pas mon kimono mais le Sensei a gentiment voulu nous montrer quelques techniques à la fin du cours. Mes poignets s’en souviennent encore !! Cette matinée passée au Dojo restera un de mes meilleurs souvenirs du Japon (Merci  encore Lou !)

Après l’effort, le réconfort, direction l’île artificiel d’Odaiba, avec son fameux robot Gundam, ses centres commerciaux et salles d’arcades sans oublier sa plage !!
Petit verre en terrasse, et quelques yen perdus dans les UFO Catcher (oui j’ai attendu le dernier jour pour succomber à ce jeu diabolique !!) retour à Shibuya où on commence la soirée dans un bar en plein coeur du quartier et le must un DJ qui passe de la dancehall  (non mais du Movado à Tokyo quoi !!!).


Cette dernière journée à Tokyo (et au Japon) s’est achevée avec une saveur particulière..

Japon raissa.fr-206 Japon raissa.fr-204(non, on n’était pas à New-York)
Japon raissa.fr-210

Mon prochain post nous emmènera à Kyoto ! J’ai hâte de vous raconter tout ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *